Blog

Team Nutrition / Articles  / PERTE DE POIDS ET COMPORTEMENT ALIMENTAIRE
Diététiciennes nutritionnistes régime diététique perte de poids consultation vidéo en ligne rendez-vous en ligne conseil nutrition télé-consultation bien manger alimentation saine Team Nutrition

PERTE DE POIDS ET COMPORTEMENT ALIMENTAIRE

Il est tout à fait légitime de souhaiter changer son alimentation lorsque l’on cherche à perdre du

poids. Les informations que l’on trouve sur internet ou autres bouquins semblent toujours très

séduisantes. Cependant, la diététique ne se résume pas simplement à perdre du poids, à compter les

calories, se peser et à manger « tout bio et tout vapeur ». Elle est avant tout une alliée indispensable

pour vivre et se sentir mieux, permettant ainsi d’optimiser ses performances tant personnelles,

sportives que professionnelles.

→ POURQUOI LES RÉGIMES NE FONCTIONNENT PAS ?

Il est de tradition dans la quasi-totalité des régimes de diaboliser certains aliments dits

“grossissants”, qui sont à éviter, et d’idéaliser certains autres, censés ne pas faire grossir, qui sont à

privilégier. On commence alors à manger sans tenir compte des informations que nous fournit notre

organisme. Nos sensations alimentaires (faim, satiété) sont inhibées et la direction de son

comportement alimentaire est confié à des processus mentaux : on mange selon des plans

préétablis, dans des quantités préétablies.

Mais qui peut envisager de vivre le reste de sa vie à avoir toujours faim, à se forcer pour manger des

aliments qu’il n’aime pas et à se priver complètement des aliments dont il a envie ? Plus on se

contrôle, plus on induit de la frustration… Ce type de restrictions conduit généralement à l’abandon

du régime ainsi qu’à la surconsommation et donc à la reprise des kilos perdus! En définitive, on

grossit alors qu’on cherche à maigrir, on mange « mal » alors qu’on cherche à manger « bien » (1).

Un véritable cercle vicieux.

→ ALORS, COMMENT FAIRE ?

La fin des régimes ne doit pas être perçue comme la fin des espoirs d’amaigrissement, mais comme

la perspective d’enfin faire la paix avec vos aliments et d’adopté un comportement alimentaire

adapté. Ce fameux comportement, il est inné. C’est la régulation physiologique, propre à chaque

individu. Et oui, pas de pilules miracles, tout est une histoire de bon sens et de compréhension des

mécanismes physiologiques et psychologiques.

En effet, les régimes dérèglent les automatismes alimentaire et provoquent la perte de l’écoute de

soi: on cesse de manger quand on a faim, on n’arrête plus quand on est satisfait, on ne cherche plus

à savoir ce dont on a envie. En définitive, plus on se contrôle, moins on sait manger, et plus on doit se

contrôler (1)!

Être à l’écoute de ses besoins, respecter et écouter les messages que nous adresse notre corps prend

du temps, demande de l’attention, et nécessite parfois l’aide d’un professionnel.

→ LE PROBLÈME N’EST PAS STRICTEMENT ALIMENTAIRE

Il est également important de souligner que, lorsque l’on adopte un comportement alimentaire

adapté, l’objectif ne doit pas être d’atteindre le poids utopique imposé par les diktats de la mode,

mais bien de trouver son poids morphologique, celui-ci variant selon chaque individu. Il s’agit du

poids génétique auquel se maintient naturellement une personne, sans aucune intervention

extérieure (2). L’idée étant que le poids désiré ne correspond pas forcément à votre poids génétique,

ce qui n’est pas toujours facile à accepter, mais fortement déculpabilisant. Il est donc important

d’également apprendre à être tolérant envers soi-même et s’accepter tel que nous sommes.

Sources : (1) : Apfeldorfer G. Mangez en paix ! Odile Jacob : Paris ; 2009

(2) : Zermati J-P. Maigrir sans régime. Odile Jacob : Paris ; 2011

No Comments
Post a Comment

× WhatsApp